Contact

Suivant

Photos / Mayer Le Scanff

Portrait

Benoît Bourdeau est né en Creuse, où il a grandi. Son intérêt pour la nature et les jardins se manifeste dès la plus tendre enfance. Le jardin familial devient rapidement le lieu privilégié de ses premières expérimentations.

Il s'oriente vers des études d'architecture puis, guidé par la curiosité, consacre une année à la découverte des métiers du jardin, qu'il mène en autodidacte. Il achève sa formation à Paris, dans une école d'horticulture.

En 1996, il devient jardinier pour le Conservatoire du Littoral au Domaine du Rayol, ancien lieu de villégiature situé dans le Var. Une nouvelle collaboration avec l'établissement public lui est proposée, en 1998, à Serre de la Madone, jardin historique classé de la Côte d'Azur. L'année suivante, il devient responsable du site et le sera jusqu'en 2004.

En janvier 2005, il crée sa propre entreprise de « conseil en jardin ».

Fort de son expérience, il refuse de devenir un théoricien des jardins et prend le parti d'être à la fois concepteur, réalisateur et jardinier de ses projets. Le suivi sur le moyen et long terme étant le meilleur moyen d'assurer la pérennité d'un jardin. Il en résulte un petit nombre de créations, amoureusement mûries, soignées avec tendresse, aimées. Cette approche lui vaut la confiance d'une clientèle exigeante qui attache une grande importance aux espaces extérieurs et qui a pleinement conscience de la fragilité d'un jardin.

Très vite, il multiplie les échanges avec des architectes, des designers et d'autres artistes et s'entoure d'une équipe de collaborateurs efficaces et passionnés.

Même s'il refuse qu'on lui attribue un style, préférant être à l'écoute de ses clients plutôt que d'imposer sa signature, des principes sont reconnaissables : traitement des plantes en grandes masses, ponctuation du paysage par des végétaux rares...

Louisa Jones écrit à son sujet :

« Lorsque j’ai rencontré Benoît Bourdeau pour la première fois, il était chef jardinier à Serre de la Madone, respecté pour sa connaissance des plantes, ses solutions imaginatives aux multiples problèmes posés par un tel projet de restauration, son accueil du public, son écoute et sa grande gentillesse.

Est-ce grâce à la fréquentation de grands paysagistes tels que Lawrence Johnston, créateur de Serre, ou plus récemment de Gilles Clément, qui ont si bien éduqué son œil que Benoît est devenu, depuis quatre ans, créateur à son tour ? Aujourd’hui, il conçoit des jardins de particuliers où s’affirment un art et une signature personnels, où son amour des milieux naturels se marie à un talent de concepteur qui lit et définit l’espace d’un regard sûr et fiable.

Attentif à l'autre, il imagine des lieux de bien-être répondant aux besoins et aux désirs de ses clients. »

Il est membre de la Commission de Labellisation des Jardins Remarquables pour la région PACA depuis 2005 et a été nommé membre du CRPS (Commission Régionale du Patrimoine et des Sites PACA) en 2013.